See all calls for papers

150 ans de l’Association de droit international / 150th anniversary of the International Law Association

Français (see English version below)

Introduction

Les webinars et le colloque de 2023, organisés à l’occasion des 150 ans de l’Association de droit international, devront être une occasion pour penser les normes juridiques et leur mise en œuvre pour répondre aux défis que le monde lance aux juristes tous les jours.

En d’autres termes, 2023 ne sera pas rétrospectif. L’histoire –que ce soit la grande histoire ou celle plus étroite de l’organisation-, qui sera célébrée sur une demi-journée en 2023, n’est pas intéressante en tant que telle, mais parce qu’elle nous informe sur ce que nous sommes ainsi que notre rôle actuel, mais aussi parce qu’elle nous aide à mieux préparer l’avenir.

Quels sont les défis auxquels nous sommes confrontés ?

Les défis

Le multilatéralisme, tel que nous l’avons construit au moins depuis la seconde guerre mondiale, cède petit-à-petit sous les coups de boutoir de divers Etats qui pensent leurs intérêts dans un évident court-termisme sans grande cohérence d’ensemble ni esprit de coopération avec les autres Etats. Comment les citoyens et les entreprises peuvent-ils s’organiser et vivre une « bonne vie » comme le proposait Aristote, dans un environnement hautement volatile, incertain, complexe et ambigu (VICA), aggravé par une pandémie qui a pris tout le monde au dépourvu?

La destruction de l’ordre mondial actuel, dont on doit reconnaître les limites, ne s’accompagne d’aucune proposition qui permette de voir comment nous allons faire face à la dégradation préjudiciable et délétère de la planète terre. La société civile qui, à une époque, était porteuse d’espoir, semble impuissante à s’organiser pour former un véritable contre-pouvoir. Les entreprises pourraient jouer un rôle positif, mais elles semblent tarder à donner un sens au fait qu’elles sont aussi « citoyennes » et que, en tant que telles, elles sont à même d’agir pour le bien-être de tous.

Quant aux juristes, alors que leur outil de travail quotidien, la norme juridique, n’a probablement jamais eu autant de rôle à jouer, ils ne savent pas bien comment intégrer des normes complémentaires telles que l’éthique, le droit tendre ou les standards. Quel rôle sont-ils prêts à jouer autrement que comme simples techniciens positivistes ? Quel rôle une organisation telle que l’ILA peut-elle, doit-elle, jouer et sur quels sujets ? Quelles conséquences sur la structure et le contenu de la norme juridique doit-on envisager ? Quelles incidences sur le facteur temps en droit international ?

Liste exemplative des thèmes possibles

Les thèmes suivants pourront être abordés, sans que cette liste soit exhaustive, loin s’en faut :

  • La gouvernance
  • L’autorégulation
  • L’autonomie de la volonté
  • Le développement durable
  • La place de l’entreprise (RSE, etc.)
  • La diversité (genre, culture etc.)
  • Les peuples autochtones
  • L’intelligence artificielle, le big data

Il est important que les idées proposées soient innovantes

Le calendrier

Le jury procèdera à la sélection des idées d’avril à fin juin 2021.

Les personnes choisies auront le deuxième semestre 2021 et le début de l’année 2022 pour affiner leurs idées.

Un travail collectif pourra être mis en place pour réfléchir sur les idées proposées, particulièrement si une même idée est proposée par plusieurs personnes qui pourront être appelés à travailler ensemble.

Adresse où envoyer les propositions

2023.ila.lab@gmail.com

———————————————————————————————————

English

Introduction

The 2023 webinars and conference, which will mark 150 years of the International Law Association, should be used as an opportunity to rethink our legal norms and how we apply them in response to the challenges lawyers are facing daily.

Put another way, 2023 will not be a retrospective. We will spend half a day in 2023 celebrating history – whether in the broad sense or the narrower one, that of the organization itself – not because of its intrinsic interest, but because of what it tells us about our identity, our current role and how we can better prepare for the future.

What are the challenges facing us?

The challenges

Multilateralism, as we have built it since the Second World War at least, is being eroded one piece at a time by actions clearly taken by states in their short-term interests without much heed to overall cohesion or any spirit of cooperation with others. How should citizens and companies set about leading the ‘good life’ suggested by Aristotle, in a context that is so volatile, uncertain, complex and ambiguous (VUCA)? This was aggravated by the pandemic unforeseen by most people.

The destruction of the present world order, whose limitations we have to acknowledge, is proceeding without any alternative proposal for how we might address the harmful and pernicious degradation of planet Earth. Civil society, which at one time gave reason for hope, seems powerless to organize itself into a true countervailing power. Businesses could play a positive role, but they seem slow to grasp what it means for them to be ‘citizens’ too, or the fact that, as such, they have power to act in the common interest.

Where lawyers are concerned, although their everyday working tool, the legal rule, has probably never had a greater role to play, they are unsure how to integrate complementary norms such as ethics, soft law or standards. What part are lawyers prepared to play, other than the merely technical application of positive law? What can or should be the role of an organization like the ILA, and in which areas? What are the consequences on the structure and content of the legal norms? What is the impact of the accelerated time issue on international law?

Some examples of themes

The following themes could be addressed, though the list is far from being exhaustive:

  • Governance
  • Self-regulation
  • Party autonomy
  • Sustainable development
  • The role of business enterprises (CSR, etc.)
  • Diversity (gender, culture etc.)
  • Indigenous peoples
  • Artificial intelligence and big data.

Please note that proposed ideas must be innovative

The timetable

The jury will select ideas from early April 2021 to end June 2021.

The persons whose ideas are selected by the jury will have the second semester of 2021 and the first quarter of 2022 to refine and supplement their ideas.

If need be, a collective reflection will be organized on ideas proposed, particularly if the same or similar idea is proposed by several people coming from different regions of the globe.

The proposals must be sent to the following address

2023.ila.lab@gmail.com

 

Find the Call for Papers in French and English here.

Details
Organisation: l’Association de droit international / International Law Association
Deadline: 30/03/2021
Publish your Call
If you would like to publish your CfP on the blog, please get in touch via:
Subscribe to the blog
Suscribe to stay informed via e-mail about new posts published on Völkerrechtsblog and enter your e-mail address below.